Augmentation mammaire par transplantation de sa propre graisse / Lipofilling

Duré de l’opération 1,5 heures
Anesthésie Anesthésie générale
Forme du traitement Clinique ambulatoire
Sortable Immédiatement
Sport Après 3-6 semaines
Coût Dés CHF 9’000.–

Outre l’augmentation mammaire à travers un implant, il y a la possibilité chirurgicale d’une augmentation mammaire par transplantation de sa propre graisse que l’on nomme Lipofilling ou Fatgrafting. Dans ce cas, par le biais d’une technique spéciale de liposuccion, on peut gagner dans des parties du corps du tissu adipeux en utilisant un excédent disponible. Après traitement du gain de ce tissu adipeux, on va l’injecter avec des canules spéciales dans la poitrine par de nombreuses petites gouttes. Ces gouttes de graisse peuvent cicatriser en tant que cellules vivantes stables et augmenter ainsi de manière durable le volume de la poitrine.

Une partie de ce tissu adipeux injecté va être réduite par le corps. Le grand avantage d’une augmentation mammaire par transplantation de sa propre graisse est bien sûr que l’on ne doit pas introduire un corps étranger. L’inconvénient est qu’avec cette technique seulement une petite jusqu’à une augmentation modérée est atteignable, de plus, on ne peut pas prévoir exactement combien de tissu adipeux injecté va cicatriser. On part du principe qu’avec une transplantation de sa propre graisse, on arrive à une augmentation d’une demie voir dans le cas idéal d’une « Cup-Grandeur ». Souvent cette technique est combinée avec une augmentation par prothèse, pour pallier aux irrégularités auprès des patientes sveltes et à mieux recouvrir l’insertion des prothèses de silicone.

Volontiers nous vous conseillons personnellement – la chirurgie est une affaire de confiance !